Mon parcours

Vous est-il déjà arrivé de porter les bijoux d’une autre?
Petites, nous avons toutes emprunté ceux de nos mamans afin de lui ressembler ou “jouer” aux grandes.
Une fois adulte, êtes vous déjà allées taper à la porte de chez votre voisine lui demander de vous prêter ses bijoux? 
Personnellement, je ne l’ai jamais fait!
Un bijou qui a été choisi est porteur de sa propre histoire. Il est chargé de l’émotion de la situation à laquelle vous l’avez associé. Cette émotion est votre, elle vous est propre. C’est pourquoi, vous porterez plutôt ce bijou qu’un autre, que vous réserverez plus pour les “grandes” occasions.
Je me rappelle ma grand-mère me racontant que cette bague lui avait été offerte par Papi à leur premier “vrai” rendez-vous ou ce pendentif qui avait appartenu à sa mère… ce qui inévitablement la faisait replonger dans ses souvenirs et me racontait la vie de mon arrière grand-mère.

“La valeur d’un bijou est l’histoire dont il est porteur”

Mes créations sont réalisées afin d’engendrer une histoire, votre histoire. Une histoire de cœur, avant tout. Ce sont des coups de cœur. Il est possible de faire à la demande, sur commande.
Intimistes, ils voyagent de mère en fille et s’ils alimentent une partie de votre histoire…j’en suis touchée. 
Chaque bijou porte cette histoire et ce souvenir. Une histoire d’amour, un voyage, un partage, un bijou familial, un baptême, un mariage, une cérémonie, un anniversaire pas comme les autres, un événement particulier.
De plus, en contact direct avec notre peau, Il s’imprègne de notre parfum, de notre énergie, notre odeur. Un bijou est un ouvrage qui nous est personnel, intime

” Le cœur est l’essence de l’histoire. Sans cœur quelle émotion partager? “

Ma mère, pour qui, la culture était primordiale, a mis un point d’honneur à nous y sensibiliser, mon frère et moi. 
Spectacles et sorties en tous genres : ballets à l’Opéra (l’Opéra Garnier, quel beau bâtiment), concerts de musique classique, rock, de musique du monde, expositions de sculptures, de tableaux classiques, modernes, musées et de films. Nous avons été nourris par tous les domaines artistiques.
Quelle éducation extraordinaire!!!!
Ma mère avait cette sensibilité à l’art et ce besoin de le partager. Elle pensait que cela était indispensable à notre construction en tant qu’être humain.

” De mon point de vue, tout ne peut partir que de là: de mon enfance à vous, aujourd’hui, c’est une histoire de cœur “

Comment pouvais-je la remercier de cet héritage merveilleux qu’elle m’a transmis?
En me tournant vers un métier d’art. Un métier manuel où je puisse exprimer ma propre créativité, et ma propre sensibilité. Un métier qui me passionne et pour lequel toute mon attention et mon énergie sont dirigées.
Chacun de mes bijoux est fait avec le plus grand soin du début jusqu’à la touche finale qu’est le polissage, afin qu’il puisse être porteur de votre histoire. Chaque pièce, chaque bague est façonnée une à une à la main, à l’unité. Je n’utilise aucun moulage ni aucun traitement. Lors de ma réorientation, non la bijouterie n’est pas mon premier métier, j’ai eu l’immense opportunité de faire la rencontre d’un bijoutier- artisan. 
Il m’a accueillie et tout appris des gestes et techniques du travail à cheville. Je suis allée au cœur du métier : l’atelier directement sans la case scolaire. Après avoir passé un an chez cet artisan, j’ai décidé de prendre mon envol et d’avoir le courage de me lancer seule dans l’aventure de l’entreprenariat.
 Seule, dans mon atelier, mon antre, mes bijoux y sont pensés, découpés, soudés, émerisés, sertis, polis, un à un, rythmés au son de différentes musiques, selon mon humeur.

“La liberté: être multitâches”

Une fois remontée de l’atelier, je mets le tablier de photographe et d’agent de communication, de comptable, d’agent artistique.
Me lancer dans cette aventure, n’a pas été facile. Elle m’a permis de relever des défis, comme monter mon propre atelier, apprendre encore et encore à photographier mes créations, aller chercher des salons, des marchés des lieux de ventes puis communiquer, faire un stand, le décorer, l’agrémenter… tant de casquettes dont je ne connaissais même pas l’existence avant. Lorsqu’une de mes clientes repart avec des étoiles plein les yeux, je suis heureuse. Heureuse d’avoir pu participer à un morceau de son histoire…qu’elle transmettra à son tour.

Laissez moi vos histoires de bijoux… j’en prendrais la plus grand soin